HISTOIRE DU VILLAGE

Histoire de Pointe-des-Cascades

 

C’est à 1684 que remonte la première mention écrite du nom « Cascades » dans les récits de voyage du baron de Lahontan. Il y a décrit les grandes difficultés qu’il a rencontrées en franchissant les rapides à l’endroit, où le Saint-Laurent se jette dans le lac Saint-Louis. De « Rapides » à « Cascades », de « Cascades Point » à « Pointe-des-Cascades », cette localité a vécu trois siècles d’activités liées à la voie fluviale du Saint-Laurent. Le toponyme a évolué pour en arriver à celui bien approprié de Pointe-des-Cascades. Les mots qui le composent expriment les dimensions topographique, historique et linguistique de ses origines. 

Situé aux confluents du lac Saint-Louis, de la rivière des Outaouais et du fleuve Saint-Laurent, le village de Pointe-des-Cascades occupe une superficie de 2,67 kilomètres carrés et compte aujourd’hui plus de 1 000 résidents. De 1899 à 1958, Pointe-des-Cascades est particulièrement prospère grâce au transport maritime et aux activités du canal de Soulanges. Hôtels, garage et commerces de tous genres s’y sont établis. Jusqu’en 1961, ce territoire faisait partie de la paroisse Saint-Joseph des Cèdres. Toutefois, la fermeture du canal de Soulanges en 1958 a suscité l’angoisse des pères du village. Ils ont donc décidé de se prendre en main et de fonder officiellement, le 1er mai 1961, le village de Pointe-des-Cascades. 

Les nombreux plans d’eau traversant Pointe-des-Cascades font valoir toutes ses beautés naturelles. Le tracé de la piste cyclable Soulanges s’amorce au cœur du village et accueille des milliers d’adeptes de vélo ou de patin à roues alignées. Le Centre d’interprétation du parc des Ancres témoigne de son histoire maritime. Ce village étant jadis la porte d’entrée sur Montréal, des bâtiments d’entretien et d’administration du canal de Soulanges ont été installés sur les berges. Ces « boutiques » sont les témoins tangibles d’un riche passé et effervescent. Depuis 1987, une nouvelle vocation pour ce complexe historique attire des milliers de visiteurs. Un théâtre d’été, le Théâtre des Cascades, un restaurant, une boutique cadeaux et une marina sont venus ressusciter un des plus beaux sites champêtres du Québec. 

La Société de recherches historiques de Pointe-des-Cascades se charge depuis 1974 de la mettre en valeur et d’interpréter ce trésor patrimonial. Une promenade dans le parc nature de la Pointe nous confirme l’importance de ce territoire au temps des colonies. Une borne d’origine délimitant les seigneuries de Vaudreuil et de Soulanges y est mise en valeur. D’autres vestiges d’anciens canaux militaires témoignent encore aujourd’hui de l’importance stratégique de la rencontre du fleuve Saint-Laurent et de la rivière des Outaouais.

Aussi:

 

Notre patrimoine bâti

Pour voir nos bâtiment, cliquez ICI

© 2019 Village de Pointe-des-Cascades

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • White Instagram Icon